Film à voir !


Infos supplémentaires

Acteur dans 77 films

Né(e) le 16 décembre 1883

Mort le 31 octobre 1925 (à 41 ans)

Max Linder

Acteur dans

  • Mon pantalon est décousu
  • The Unskillful Skater
  • Max a peur des chiens
  • Max et son chien Dick
  • Max in a Taxi
  • L'étroit mousquetaire
  • Les débuts de Max au cinéma
  • Le duel d'un monsieur myope
  • Joined Lips
  • Amour tenace
  • Troubles of a Grasswidower
  • Max n'aime pas les chats
  • Max toréador
  • Max fait du ski
  • Seven Years Bad Luck
  • L'anglais tel que Max le parle
  • Max victime du quinquina
  • Max Wants a Divorce
  • La petite rosse
  • Max and His Mother-in-Law
  • Max entre deux feux
  • Une idylle à la ferme
  • Un idiot qui se croit Max Linder
  • Le chapeau de Max
  • Max fait de la photo
  • Max veut grandir
  • Max jongleur par amour
  • Max boxeur par amour
  • Max et son âne
  • Max et la statue
  • Une nuit agitée
  • Le roman de Max
  • Max lance la mode
  • Max Is Stuck Up
  • Max joue le drame
  • Romeo Turns Bandit
  • Le ratelier de la belle-mère
  • Max et la doctoresse
  • Les surprises de l'amour
  • Le premier cigare d'un collégien
  • Max décoré
  • Max à Monaco
  • Max prend un bain
  • Les exploits du jeune Tartarin
  • Au secours!
  • Max et Jane veulent faire du théâtre
  • Le baromètre de la fidélité
  • Max cherche une fiancée
  • La malle au mariage
  • C'est Papa qui a pris la purge
  • Max Is Convalescent
  • Entente cordiale
  • Max a peur de l'eau
  • Pour un collier
  • La vacance de Max
  • Max pédicure
  • Max et le sac
  • Max Linder pratique tous les sports
  • Vive la vie de garçon
  • Le hasard et l'amour
  • Le petit café
  • Der Zirkuskönig
  • The Husband's Trick
  • Be My Wife
  • L'ingénieux attentat
  • Max, professeur de tango
  • The Birth of the Tramp
  • La légende de Polichinelle
  • Le pendu
  • Amoureux de la femme à barbe
  • Der Raub der Mona Lisa
  • Je voudrais un enfant
  • Le mariage forcé
  • Max au convent
  • Un mariage imprévu
  • Max et le mari jaloux
  • Coiffeur par amour

A participé à

  • Max et son chien Dick
  • Max et son chien Dick
  • Max in a Taxi
  • L'étroit mousquetaire
  • L'étroit mousquetaire
  • Les débuts de Max au cinéma
  • Amour tenace
  • Seven Years Bad Luck
  • L'anglais tel que Max le parle
  • Max victime du quinquina
  • Max Wants a Divorce
  • Max and His Mother-in-Law
  • Max and His Mother-in-Law
  • Max entre deux feux
  • Une idylle à la ferme
  • Le chapeau de Max
  • Max veut grandir
  • Max boxeur par amour
  • Max et son âne
  • Max et la statue
  • Une nuit agitée
  • Le roman de Max
  • Max lance la mode
  • Max Is Stuck Up
  • Max et la doctoresse
  • Max décoré
  • Max à Monaco
  • Max prend un bain
  • Be My Wife
  • Max et Jane veulent faire du théâtre
  • Max cherche une fiancée
  • La malle au mariage
  • Max Is Convalescent
  • Entente cordiale
  • Max a peur de l'eau
  • La vacance de Max
  • Max pédicure
  • Max et le sac
  • Max Linder pratique tous les sports
  • Vive la vie de garçon
  • Le hasard et l'amour
  • Le hasard et l'amour
  • Les exploits du jeune Tartarin
  • Les exploits du jeune Tartarin
  • Seven Years Bad Luck
  • Seven Years Bad Luck
  • Be My Wife
  • Be My Wife
  • Max, professeur de tango
  • Max toréador
  • Max n'aime pas les chats
  • Troubles of a Grasswidower
  • Le mariage forcé
  • Un mariage imprévu
  • Max et le mari jaloux
  • Je voudrais un enfant
  • Coiffeur par amour
  • Max Is Stuck Up
Although all too frequently neglected by fans of silent comedy, Max Linder is in many ways as important a figure as Charles Chaplin, Buster Keaton, or Harold Lloyd not least because he predated (and influenced) them all by several years, and was largely responsible for the creation of the classic style of silent slapstick comedy. He started out as an actor in the French theatre, but after making his screen debut in 1905, he quickly became an enormously famous and successful film comedian on both sides of the Atlantic, thanks to his character "Max," a top-hatted dandy. By 1912, he was the highest-paid film star in the world, with an unprecedented salary of one million francs. He began to direct films in 1911 and showed equal facility behind the camera, but his career suffered an almost terminal blow when he was called up to fight in World War I. He was gassed, and the illness that resulted would blight his career. Although offered a contract in America, recurring ill-health meant that his US films had little of the sparkle of his early French work, and a brief attempt to revive his career by making films for the recently-formed United Artists (one of whose founders, of course, was Chaplin) in the early 1920s came to little, although these later films are now regarded as classics. He returned to France and killed himself in a suicide pact with his wife in 1925.





0.845 sec